En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu https://www.rfl-legumineuses.com/

RFL

Conférenciers invités

Boubaker Ben-Belhassen (FAO)

Boubaker Ben-Belhassen

Boubaker Ben-Belhassen est directeur de la Division des marchés et du commerce de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO). Il est titulaire d'un doctorat et d’une maîtrise en économie de l'Université du Missouri-Columbia. Ses domaines de spécialisation comprennent les marchés des produits de base, l'analyse des prix et des politiques, les projections et les questions de sécurité alimentaire.
M. Ben-Belhassen est également le Secrétaire du Comité de la FAO sur les problèmes des produits de base (CCP). La Division qu'il dirige est responsable de la préparation d'un certain nombre de publications de haut niveau de la FAO, notamment Perspectives de l'alimentation, Perspectives des récoltes et situation alimentaire, Perspectives agricoles OCDE-FAO et L'état des marchés des produits agricoles (SOCO).

Plus d’infos : http://www.fao.org/economic/est/trade-and-markets-home/fr/#.YCvY9y_pN25

Michel Duru (INRAE)

MichelDURU

Michel Duru est Directeur de Recherche de l’INRAE. Agronome, ses recherches ont porté principalement sur l’agriculture (prairies, élevage) et l’environnement. Depuis une dizaine d'années, il travaille sur la « transition agroécologique des systèmes alimentaires ». Sa réflexion a pour objectif de concevoir des façons de produire, transformer et consommer permettant de tenir compte de la finitude des ressources (terre, énergie fossile, phosphore…), tout en réduisant les impacts, pour faire face au dérèglement climatique et aux pandémies telles que l’obésité et certaines maladies infectieuses. Dans ce cadre, il participe à différents comités d'experts dans le domaine de l'agriculture et de l'alimentation et donne de nombreuses conférences sur ces sujets auprès d'écoles, d'associations et d'acteurs économiques.

Sa page personnelle : https://medium.com/agricultures-positives

Ses articles récents dans The Conversation : https://theconversation.com/profiles/michel-duru-1078638/articles

Sabine Banniza (Université de la Saskatchewan, Canada)

Sabine Banniza

Sabine BANNIZA est professeur en phytopathologie au Crop Development Centre de l’Université de la Saskatchewan. Ses travaux visent à comprendre la virulence des agents pathogènes causant des maladies racinaires et foliaires, et à identifier les mécanismes de résistance des légumineuses à graines protéagineuses cultivées au Canada. Son groupe a aussi conduit des recherches sur la biologie des agents pathogènes et sur des méthodes de lutte qui permettent d'élaborer des programmes intégrés de gestion des maladies.

Bernadette Julier (INRAE)

Bernadette Julier

Bernadette Julier est directrice de recherche à l'INRAE, Unité de Recherche Pluridisciplinaire Prairies et Plantes Fourragères (URP3F), à Lusignan, France. Depuis son doctorat, elle travaille sur la génétique des légumineuses et principalement sur la luzerne, l’espèce fourragère qui produit le plus de protéines à l’hectare. Elle a mis en évidence la variabilité génétique de la valeur énergétique dont l’amélioration doit être combinée à celle de la production fourragère. Elle a également été impliquée dans des projets sur la production de semences et la dégradation des protéines. Plus récemment, ses recherches se sont concentrées sur les bases génétiques de la morphogenèse aérienne, soit en peuplement pur, soit en mélange avec des graminées fourragères. L'utilisation de marqueurs moléculaires pour aider à la sélection la mobilise pour accroitre le progrès génétique sur cette espèce autotétraploïde. Elle coordonne actuellement EUCLEG, un projet européen (H2020, 2017-2021) «Sélection de légumineuses fourragères et céréalières pour accroître l'autosuffisance protéique de l'UE et de la Chine» qui vise à utiliser plus de ressources génétiques et à développer des outils moléculaires pour être en mesure de créer des légumineuses améliorées variétés (www.eucleg.eu) et favoriser ainsi la production de protéines. Elle est membre du Comité Technique Permanent de Sélection (CTPS), en charge de l'enregistrement des variétés, dans la section «Plantes fourragères et à gazon» depuis 1998.

Michel Straëbler (SEMAE)

Michel Straebler

Michel Straëbler est le Directeur des Sections de SEMAE l'interprofession des semences et plants, il a animé plusieurs Sections spécialisées de l'interprofession pour les plants de pomme de terre, les semences de betteraves  et  les semences de fourragères et de gazon. Pendant les années passées à la Section semences fourragères et gazon il a participé à la création de nombreux supports de communication sur les plantes fourragères, il a notamment élaboré en collaboration avec le GEVES, le CTPS et les membres de la filière Herb-book et lancé herb'actifs. Il a également été membres du bureau de l'AFPF et  a participé à l'élaboration du label pour mélanges fourragers France Prairie.

Vincent Vadez (IRD)

Vincent Vadez

Vincent Vadez est physiologiste végétal et agronome. Avant l'ICRISTAT, il a travaillé 4 ans avec un groupe autochtone des plaines en Bolivie pour mesurer les facteurs socio-économiques de la déforestation. Auparavant, il a mené des recherches sur la fixation symbiotique de l'azote à l'Université de Floride, au CIAT Colombie et a l'Université Nationale de Singapour. À l'ICRISAT, son groupe a travaillé sur l’analyse génétique et mécaniste des traits de plantes et des interactions traits-environnement. Il a développé une large plate-forme lysimétrique (LysiField) pour un dosage direct, précis, rapide et in vivo de l'extraction de l'eau, et une plate-forme de numérisation 3D (LeasyScan) pour phénotyper les traits génétiques impliqués dans l'utilisation de l'eau. Cette partie est appuyée par la modélisation des cultures pour caractériser les principaux scénarios de stress hydrique et prédire les effets des traits génétiques et de la gestion agronomique sur le rendement pour différentes échelles temporelles et spatiales. Il a rejoint l'IRD (Institut de recherche pour le développement) il y a quelques années et reste un proche collaborateur de l'ICRISAT.

Christophe Lecomte (INRAE)

Christophe Lecomte

Agronome, Améliorateur de plantes et modélisateur, ingénieur de Recherches à l’INRA de Dijon, UMR 1347 « Argoécologie », équipe "Génétique et déterminismes Environnementaux de l’Adaptation des Plantes aux Systèmes de culture Innovants" (GEAPSI). Il travaille sur les causes d’instabilité et les facteurs limitants de la production du pois protéagineux, qu’il caractérise et quantifie grâce à l’outil DiagVar qu’il a mis au point sur le pois, après un premier développement sur le blé. Parmi les facteurs limitants de la production du pois, il travaille plus spécifiquement sur la résistance au gel hivernal en cherchant notamment à améliorer un modèle de calcul, initialement mis au point sur le blé, et intégré dans le modèle de culture Azodyn-Pea.

Tomoé Bourdier (Cirad)

Tomoé Bourdier

Tomoé Bourdier est micro-économiste du développement au Cirad, à l’UMR MoISA (Montpellier Interdisciplinary center on Sustainable Agri-food systems), au sein du pôle SAND (Vers une Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle Durable des populations). Elle s’intéresse aux liens entre agriculture et sécurité alimentaire, en portant une attention particulière aux questions de genre. En particulier, elle étudie les mécanismes de prise de décision des ménages, à la fois en tant que producteurs et consommateurs, ainsi que les inégalités intra-ménages d’accès à l’alimentation. Elle a mené ses travaux de recherche en Afrique de l’Est, Afrique de l’Ouest et Asie du Sud. De 2017 à 2020, elle a co-dirigé l’évaluation d’un programme de promotion de la culture de légumineuses auprès des producteurs du nord de l’Inde, s’intéressant notamment aux impacts liés à l’autoconsommation dans les ménages producteurs.

Pierre-Marie Aubert (IDDRI)

Pierre-Marie Aubert

Pierre-Marie Aubert est coordinateur à l’IDDRI de l'initiative « Politiques publiques pour l'agriculture européenne ». De formation interdisciplinaire, à l'interface entre les sciences biotechniques (agronomie, foresterie) et la sociologie politique, Pierre-Marie étudie les interactions entre développement agricole, sécurité alimentaire et conservation de la biodiversité à trois échelles différentes : régionale, nationale et mondiale.

Michele Schiavo (IDDRI)

Michele Schiavo

Michele Schiavo est chercheur en économie des systèmes alimentaires à l’IDDRI. Ses activités portent sur la modélisation et l’évaluation socio-économique de scénarios de prospective impliquant des transformations profondes des systèmes de production agricole en France et en Europe.

Jean-Pierre Pasquet (co-président Bleu-Blanc-Coeur)

Jean-Pierre Pasquet

Jean-Pierre Pasquet, éleveur laitier à Châtillon-en-Vendelais (35) et co-président de l'association Bleu-Blanc-Cœur, s'appuie depuis 20 ans sur des études scientifiques pour mieux nourrir animaux et consommateurs.Son leitmotiv : « Pour bien nourrir les hommes, il faut commencer par prendre soin de nos sols, nos cultures, de la qualité de l’alimentation et de la santé de nos animaux ».Une philosophie que défend l’association Bleu-Blanc-Cœur qu’il a contribué à établir en 2000 avec un petit groupe de scientifiques, médecins, paysans et industriels.Aujourd’hui cette démarche collective qu’il co-préside, fédère tous les acteurs de la chaîne alimentaire, des producteurs aux consommateurs dont 7 000 éleveurs et 900 adhérents, soutenus par une communauté grandissante de plus de 15 000 membres, comprenant notamment 2 500 professionnels de santé.Il existe à ce jour plus de 2 400 produits porteurs du logo Bleu-Blanc-Cœur (farine, œufs, lait, viandes, fromages, yaourts, légumes…) répondant aux exigences strictes de la démarche et garantissant qualité nutritionnelle, plaisir et équilibre dans l’assiette. Cette offre apporte des solutions accessibles à tous les consommateurs pour bien manger, tout en soutenant une démarche collective agricole et alimentaire de qualité, et en créant de la valeur pour nos agriculteurs et nos territoires. Pour plus d’informations : www.bleu-blanc-coeur.org

Dominique Violas (GRET)

Dominique Violas

M. Dominique VIOLAS est un Ingénieur agro économiste ayant plus de trente ans d’expérience professionnelle en relation avec les pays en développement (Afrique, Asie du Sud Est, Madagascar, et Haïti). Il est spécialisé en élaboration, mise en œuvre, gestion et suivi/évaluation de programmes et de projets de développement rural. Son expertise couvre un large champ de thématiques notamment l’Agroécologie et l’Agroforesterie. Au sein de l’ONG Gret, il appuie les agriculteurs du sud pour améliorer les pratiques culturales à l’aide des légumineuses, notamment le pois d’Angole, une légumineuse arbustive multifonctions (Alimentation humaine, brise vent, bois de feu, fertilité des sols, fourrage) qui est largement répandue en zone intertropicale.

Liens utiles concernant Madagascar (sujet de l’intervention aux RFL3) :

Publication du Gret : Stratégie de développement de l’agroécologie dans le Grand Sud malgache https://www.gret.org/publication/strategie-de-developpement-de-lagroecologie-dans-le-grand-sud-malgache/ 

Video d’animation (en anglais) sur les blocs agroécologique en Androy (sud Madagascar) réalisée par la GIZ https://www.youtube.com/watch?v=vlcsEo8txUc

Philippe Debaeke (INRAE)

Philippe Debaeke

Philippe Debaeke est agronome, directeur de recherche à l’UMR AGIR (Toulouse-Auzeville) appartenant au département AgroEcoSystem de INRAE. Ses activités s’organisent autour du couplage de l’expérimentation et de la modélisation pour analyser et prévoir les interactions génotype-environnement-conduite de culture (IGEC) pour des échelles allant de la parcelle à l’aire de production. Le tournesol et le soja sont ses deux espèces de prédilection. Ses principaux domaines d’intérêt concernent le changement climatique, la tolérance à la sécheresse, les interactions avec les pathogènes, l’évaluation variétale et celle des systèmes de grande culture plus globalement. Il a animé l’équipe VASCO et coordonné le métaprogramme ACCAF de INRAE consacré à l’adaptation de l’agriculture au changement climatique. Il co-anime actuellement l’UMT Pactole consacrée à la diversification des systèmes à base d’oléoprotéagineux.